Panier 0

Le coton, un parcours étonnant ++ Cotton, A Remarkable Journey

Kimberly Vardeman, Champ de coton. Source : Wikimedia Commons

Plante avant d'être tissu

Le coton est la fibre la plus utilisée au monde pour confectionner des vêtements aujourd'hui. Son histoire remonte à très loin : des morceaux de coton ont été trouvés datant de 5000 ans av. J.-C. Il a été domestiqué indépendamment sur 3 continents : l'Asie, l'Afrique et l'Amérique du Sud, où différentes espèces de plantes ont été cultivées et transformées.

Léger, doux, absorbant et respirant, ces propriétés, entre autres, ont encouragé son appréciation et son utilisation, qui s'est étendue au reste de la planète.

Son exploitation est étroitement liée à l'histoire mondiale. Des légendes évoquant des tissus exotiques et convoités provenant de l'est, du commerce au-delà des frontières, d'empires abusifs, de l'esclavage et autres formes d'échanges inégaux, sont autant d'activités connexes à son emploi répandu et à sa disponibilité abondante.

Au cours de ce long voyage, une seule espèce de coton, le coton blanc, a été retenu. Il absorbait les teintures et ses fibres fortes se tenaient bien dans les dispositifs mécanisés. Les autres espèces de coton ont ainsi été laissées de côté et presque perdues et oubliées.

Dans les années 1980, une conscience accrue de la diversité, de la conservation et de la tradition a stimulé l'expérimentation et l'innovation technologique, en vue de ramener l'utilisation d'espèces indigènes de coton américain. Ces espèces ont une propriété merveilleuse : la couleur intrinsèque. Les filaments de la fleur possèdent un éventail de teintes variées : du beige au brun et du vert à l’orange. Aucun teinture ou pigment n'est ajouté pour obtenir ces teintes et la couleur ne peut jamais s'effacer : elle ne fait que gagner en profondeur et s’enrichit au contraire avec le temps et l’usage.

Nous sommes reconnaissants de pouvoir aujourd'hui vous offrir des objets fabriqués de ce tissu magnifiquement délicat, et ainsi participer à la redécouverte des espèces alternatives de cette précieuse plante, qui accompagne l'humanité depuis des millénaires.

++

Coton coloré ++ Coloured Cotton Bolls. Image source: Interweave Store.

First Plant, Then Fabric

Cotton is today’s most widely used clothing fibre in the world. Its story goes way back: pieces of cotton have been found dated as far as 5000 B.C. It was domesticated independently in 3 continents: Asia, Africa and South America, where different species of the plant were grown and processed.

Light, soft, absorbent and breathable, these properties, among others, encouraged its appreciation and employ, which expanded to the rest of the planet.

Its use is tightly woven to the history of the world too. Tales of coveted exotic fabrics from the east, overseas trading, abusive empires, slavery and unequal exchange are all intertwined with its widespread use and ample supply.

During this journey, a single species of cotton, white cotton, was chosen. It was good for dyeing and the strong fibres held well in the mechanized devices. Other species of cotton were thus left aside and nearly lost and forgotten.

In the 1980’s, increased consciousness regarding diversity, conservation and tradition stimulated experimentation and technological innovation to bring back the use of native species of American cotton. These have the wonderful quality of intrinsic colour. The lint from the flower has a lush variety of hues, from beige to brown, green and orange. No dyes are used and the colour can never fade: it only gets deeper and richer with time and use.

We feel grateful to be able to offer you objects made with this beautiful yet understated fabric, and to sustain, in some way, the rediscovery of alternative species of this precious plant that has followed humanity for thousands of years.

Images :
Haut : Kimberly Vardeman, Champ de coton. Source : Wikimedia Commons
Bas : Coton coloré. Source: Interweave Store

Bibiana Vera



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés